Art-thérapie et Tradi-thérapie.

A VOIR : Reportage réalisé par BBC AFRIQUE sur nos ateliers. https://www.youtube.com/watch?v=wKLu_KMgfbA

En 2015, nous créons avec la direction du centre psychiatrique Emile Badiane de Ziguinchor et Vieux Diatta (guérisseur traditionnel Diola) un atelier d’art-thérapie et tradi-thérapie pour les patients hospitalisés.

Dans cet atelier, Vieux et moi croisons nos pratiques, nos perceptions du soin et tentons de créer une alliance pour le bien-être des patients.

Cette entraide présente un intérêt particulier pour ce secteur de Casamance. Plusieurs cultures médicales, occidentale et importée, africaine et autochtone, cohabitent sans se connaître vraiment, se livrant parfois (et particulièrement dans les affections qui relèvent de la psychiatrie) une concurrence sévère. Les patients oscillent généralement de l’une à l’autre. Il nous a été permis de mettre en évidence, lors des ateliers, que cette mésalliance alimente parfois un conflit intrapsychique, ou bien intra-familial.(différence de point de vue et de choix médical entre le patient et sa famille par ex.).

L’atelier se donne comme premier objectif de mettre du lien. Entre le patient et sa famille, en accueillant le patient avec un accompagnateur familial. Entre les praticiens qui co-animent cet atelier et apprennent à se connaître. Entre les  approches médicales, en mettant au service des soins psychiatriques, les compétences croisées de l’art-thérapie et de la tradi-thérapie. Entre la médecine et les sciences humaines, en mettant en évidence la façon dont la médecine traditionnelle africaine peut contribuer au progrès de la psychiatrie (pour le moins, celle pratiquée localement) et en le diffusant auprès d’un large public confronté à l’interculturalité en situation de soin. (Voir la rubrique « Conférence et interculturalité »)

Publicité

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :